Nicolas Koch

C’est précisément parce que notre langue est riche et subtile qu’il est difficile d’être son propre correcteur ou de trouver la bonne formule qui précisera exactement notre pensée, même si …